Les femmes russes ne sont pas à vendre !

août 17, 2017 No Comments »

Contrairement à l’idée reçue dans les pays occidentaux, les femmes des pays de l’Europe de l’est ne sont pas vénales ou intéressées par votre argent. Elles vivent dans des pays qui ont été ravagés par la deuxième guerre mondiale et dans lesquels la population masculine a été considérablement réduite. De plus, si vous y ajouter une très faible espérance de vie pour les personnes de sexe masculin, vous comprendrez que les candidats sérieux pour la vie de famille en Russie sont assez rares. Ainsi, les femmes slaves se tournent vers des pays qui, à l’inverse, comprennent une population masculine célibataire importante et en bonne santé !

 

Voyager pour trouver l’amour à l’Est

 

Si les sites de rencontres russes fleurissent sur internet, rares sont ceux qui ne sont pas des machines à lettres. Je m’explique, vous vous inscrivez et vous commencez à écrire des jolies petites lettres à 10 $ US à une belle fille russe en bikini, laquelle vous répondra sans attendre avec des mots d’amour à faire fondre un bloc de glace au Groenland. Toutefois, et c’est la triste réalité, ce ne sont jamais les filles russes ou ukrainiennes que vous voyez en photo qui vous répondent mais simplement des traductrices franco-russes ou anglophones qui sont payées à l’heure ou pire encore, à la lettre.

 

Ainsi, la seule et unique solution pour trouver l’amour à l’Est consiste à trouver une agence matrimoniale sérieuse en Ukraine ou en Russie qui organise des rencontres sur place avec des femmes célibataires sérieuses et réellement motivées. Les photos sexy sur les sites de rencontre ne sont là que pour égarer les hommes un peu trop naïfs.

Les valeurs et la mentalité des femmes slaves sont assez conservatrices

Même si cela étonne en France, les femmes russes adorent leur président Vladimir Poutine car il incarne la force et la solidité, le roc auquel des millions de russes veulent s’identifier. Ainsi, en voyageant dans les pays de l’ex Union soviétique vous allez découvrir des jeunes femmes à la mentalité rétrograde. Le patriarcat n’est pas démodé en Ukraine et la vie familiale ne semble pas en souffrir comme c’est le cas dans les pays industrialisés occidentaux avec des taux de divorce en constante augmentation.

Les femmes ukrainiennes revendiquent l’importance de marier un homme fort qui agira comme le bon père de famille et qui sera à la fois pourvoyeur et protecteur de sa famille. Peut-être que dans les pays riches nous avons oublié que la famille est le noyau de base qui constitue le ciment de la société. Gare aux conséquences !

Le mythe de l’amour russe

Trouver l’amour à l’Est, est-ce un mythe ? Est-ce que cela marche ? Les statistiques semblent prouver que les mariages entre des hommes français ou suisses avec des femmes des pays de l’ex-Union soviétique sont moins sujets à se terminer de manière abrupte par un divorce. Bien plus intéressant, on peut lire selon les statistiques de l’Insee que 26% des mariages en France sont des mariages mixtes avec des femmes étrangères. Le mariage n’a plus la cote en France ?​

 

Leave A Response